Français

 N'hésitez pas à cliquer sur les liens numérotés en bas de page qui vous mèneront à des articles antérieurs. 

Le 24 mars, les élèves de 3C ont eu le plaisir depasser la matinée avec deux écrivains internationaux dans le cadre du Concours citoyenneté européenne organisé par le Conseil départemental et France Liberté. Désormais, les élèves sont en phase d'écriture de leurs propres textes. 

M. Pac a, une fois encore, donné de son temps pour immortaliser ce moment fort riche en échanges et émotions. Merci à lui. Les belles photos sont ci-dessous 

L’Aventure a débuté vendredi 10 décembre.

Mission : avoir dîné entre 17h00 et 18h15...Pique-nique « sauvage » pour certains, dans l’enceinte du collège ; pour d’autres, repas sur le pouce après les cours et avant de monter dans le bus à 18h15. D’autres encore nous ont rejoint à Bordeaux.

Voyage voyage : THE bus avec les lumières bleues ! Les élèves sont plutôt tranquilles ; Mesdames Méchenin et Monérat sont escortées de Monsieur Pac. Nous arrivons légèrement en retard sur l’horaire prévu et faisons un peu patienter la salle.

 

La représentation : La Part des Anges évoque une jeune femme qui apprend le décès de son père, sculpteur mutique, avec lequel elle n’était pas en bon terme. Les sculptures s’animent, le dialogue avec le passé est alors possible. Tous ont semblé touchés par le spectacle. Attitude irréprochable.

 Le retour : Une fois le bus retrouvé, on s’assure que les lumières sont toujours bleues : youpi ! Bonne ambiance !

 L’Aventure s’est poursuivie jeudi 3 février. 

Vos impressions :

« J'ai apprécié l'improvisation avec les marionnettes. On devait rester concentré sur le visage de la marionnette qu’on animait.

J'ai moins aimé les marionnettes de table parce que qu'on avait moins d'imagination avec et qu'on ne pouvait pas choisir le personnage qu'il était car je trouvais que la marionnettes avait déjà un rôle.

Enfin j'ai apprécié mettre en scène des personnes, les faire vivre. Juste avec un mot, trouver tout un scénario pour créer une histoire et ensuite la jouer. » Emma Ilic, magicienne

 « J’ai beaucoup aimé cet atelier, apprendre à faire parler une marionnette, à la tenir même si c’était vraiment compliqué ,pour ma part, d’improviser. J’ai trouvé cela super instructif, de voir comment leur pièce a été mise en place, en partie. Elles étaient très sympathiques.J’ai adoré ! » Cleya Bouriane , cuisinière de haute gastronomie

 « J’ai bien aimé être en contact avec les marionnettes car on peut leur faire prendre l’aspect qu’on veut et on peut mettre un peu de notre personnalité. J’ai aussi aimé le fait d’improviser même si je ne suis pas bon dans ce domaine. » Alexis Della Libéra, spectateur d’un spectacle de magie, laissé pour disparu (Mme Monérat a barré les propos mensongers)

 « Les trois comédiennes sont intervenues pour nous apprendre à manipuler des marionnettes et pour nous expliquer leurs métiers ainsi que le milieu de la marionnette. Lors de cette journée, j’ai appris beaucoup de choses : j’ai appris à manipuler les deux types de marionnettes, à phraser, c’est-à-dire les faire parler et enfin à réaliser un petit spectacle de marionnette.
Et j’ai réellement apprécié cette intervention car les intervenantes ont su nous mettre à l’aise dès le début et nous ont fait faire des exercices originaux qui m’ont permis de m’exprimer et de mettre un peu de ma personnalité dans le caractère de la marionnette qui m’était attribuée.
Enfin, les exercices proposés nous ont permis de « souder » un peu plus la classe et de partager un agréable moment, un peu hors du commun, tous ensemble. » Clara Lafagne, Shiva de la marionnette

« Dans mon groupe, nous étions trois à manipuler une seule marionnette. Un choisit la tête et les deux autres font un bras chacun. Le plus dur, c’est la coordination des bras ! J’ai aimé cette journée car nous avons découvert une partie du monde de la marionnette autre qu’enfantin et nous avons pu pratiquer » Iban Pinlou, recalé du permis de conduire

Qui de mieux placés que les élèves pour raconter eux-mêmes cette journée organisée par Mme Monérat ? Lisez-les ci-dessous le tout avec quelques photos. 

Suite aux événements douloureux du mercredi 7 janvier qui a ciblé l'Hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, les élèves du collège ont tous eu un moment pour mettre des mots sur leurs émotions afin de donner du sens à la minute de silence que nous avons tous faite à 12h.

Pour les élèves absents en français le lundi 5 janvier, la leçon est disponible ici

A destination des 3C (mais tous les troisièmes peuvent se faire plaisir !).